Divers, Veille sociétale

Une fraude (scientifique) incroyable… et une leçon d’humilité ?

18 Nov 2011

D Stapel (université de Tilburg – NL), chouchou des végétariens militants, était connu pour avoir « prouvé » que les mangeurs de viande sont plus agressifs. Sauf que ses recherches se résument à de la fraude scientifique sur une longue période, « substantielle et choquante » selon le communiqué de presse (in English) de l’université de Tilburg. Voir également article en français de RNW (une radio néerlandaise).

Un article du Monde, titré  « Les mangeurs de viande sont-ils égoïstes ? » (pourquoi transformer « agressifs » en « égoïstes » ? NDLR), conclut : « Les journalistes perdent ce qu’ils appellent un  » bon client  » et gagnent une leçon d’humilité. »

Comme l’écrit G Waksman, dans la Gazette de l’ACTA, « en effet, tous ceux qui disent du mal de l’agriculture (comme de l’industrie !) sont de « bons clients » pour les médias, qu’il s’agisse de pesticides, d’OGM, de Bio, de bien-être animal, d’algues vertes, de vaches folles… »

Cette fraude est l’occasion de réfléchir sur les mécanismes qui poussent les chercheurs à la fraude. Le blog Questions Sciences liste : la volonté de « faire un buzz médiatique », de « publier une belle histoire plutôt que leurs vrais résultats », « le phénomène de course à la publication ». Tous ces facteurs mènent heureusement rarement les chercheurs à la fraude. Mais ils devraient inciter, non seulement à l’humilité, mais aussi à développer l’esprit critique chez les journalistes, mais aussi dans le grand public

Une question demeure : la leçon d’humilité empêchera-t-elle la récidive ?