Bonnes pratiques, Protection intégrée

Lutte biologique contre la mouche de l’oignon (Canada)

23 Jan 2012

Sous le titre « Des mouches stériles contre la pollution », le Courrier de Laval (Canada) présente de façon pédagogique les travaux de F Fournier, professeur et chercheur au département de biologie du Collège Montmorency (Québec), qui travaille depuis 2004 à un projet de lutte alternative aux pesticides : des mouches stériles qui se substituent à un produit chimique.

F Fournier est réaliste : « Les pesticides sont utiles. Sans eux, il y aurait une baisse importante de la productivité et une hausse des prix des aliments » et « Trouver des méthodes de remplacement n’est pas simple ».

En effet, « si la science permet d’élaborer des scénarios de rechange, ces derniers ne sont pas automatiquement commercialisables. En particulier, le défi était de rendre la production (de mouches stériles) moins coûteuse et plus efficace

Les ingrédients de la réussite sont : «L’implication des producteurs dès le départ, du financement et des chercheurs.»