Bonnes pratiques, Protection intégrée

« La confusion sexuelle, une autre façon de protéger les vergers » (BASF / Campagnes et Environnement)

20 Mar 2012

Diffuseur de phéromone en verger

Sous ce titre, Campagnes et Environnement présente des diffuseurs de phéromones, une des méthodes de contrôle des insectes complémentaires des insecticides conventionnels en phase avec Eco-acteurs, une démarche de BASF.

V Billon, BASF y explique  le principe de la confusion sexuelle en vergers qui « réside dans la diffusion d’une phéromone de synthèse, substance qui possède un pouvoir attractif équivalant à la phéromone naturelle émise par la femelle de tordeuse orientale. Les mâles sont alors désorientés et ne retrouvent plus les femelles, d’où moins d’accouplements et de pontes. La population d’insectes nuisibles diminue naturellement. Cette solution minimise ainsi le recours aux insecticides conventionnels. »

Tout ceci n’étonnera pas les arboriculteurs, déjà bien informés de cette méthode.
Mais cet article de Campagnes et Environnement peut contribuer à la faire connaître à un public plus large.
C’est un exemple du fait que la science, y compris la chimie, est un facteur essentiel de protection de l’environnement…