Bonnes pratiques, Protection intégrée

Insectes ravageurs et sélection variétale des plante : une question agronomique et écologique complexe (Futura-Sciences)

10 Oct 2012

Sous le titre « Agriculture : les insectes sont précieux… même les plus nuisibles », Futura-sciences, site de vulgarisation scientifique, rend compte d’une étude publiée dans Science.

 

En l’absence de ravageurs, les plantes évoluent rapidement vers des plantes plus productives, mais moins riches en certaines substances qui jouent un rôle dans la résistance génétique, mais qui peuvent avoir aussi un intérêt agronomique, alimentaire, médicinal, etc.

Par exemple, citant le cas d’onagre, dont l’huile est utilisée en cosmétique, l’article précise « l’absence d’arthropodes [ravageurs] a favorisé une perte génétique de la résistance des plantes en seulement quelques années et par sélection naturelle. Fini donc la floraison tardive et la production d’éllagitannins, l’huile protectrice produite par les fruits et… utilisée depuis des siècles contre divers maux. »