Pour sourire

Pour sourire : Séralini-Lepage, the artist

22 Oct 2012

Ce dessin illustre un article de mise en perspective mesurée sur le fond de l’étude Séralini par Marcel Kuntz et relayé par A Amgar sur son blog. En revanche sur la forme, Marcel Kuntz est plus sévère :

« Les lobbies écologistes agissent invariablement, et c’est regrettable, suivant une logique de confrontation. Ainsi les scientifiques de l’EFSA (et d’autres…) sont constamment mis en cause en raison de soi-disant conflits d’intérêt. C’est devenu une obsession : tous ceux qui ne partagent pas leurs vues sont « vendus aux industriels », suivant ainsi Schopenhauer et son « ultime stratagème » (à court d’arguments, recourir aux attaques ad personam).

Une pensée autrefois visionnaire dans sa prise de conscience de l’impact des activités humaines sur l’environnement, et qui a su provoquer des changements d’attitude salutaires, s’est enfoncée dans l’idéologie. Contredite par les données scientifiques sur beaucoup de ses fausses alertes, celle-ci a créé sa propre science parallèle toute acquise à sa vision du monde, où l’auto-proclamation « citoyenne » remplace la déontologie. »