Documentation d'actualités, Veille sociétale

A lire : La fin du village, Jean-Pierre Le Goff, ed Gallimard

31 Oct 2012

JP Le Goff est historien, spécialiste de la vie quotidienne et de ses mutations. Dans cet essai, il décrit les changements, les bouleversements, dans la mentalité et le style de vie des habitants d’un village provençal dans les 60 dernières années.

 

Présentation et critique du livre sur Télérama.

« Avant d’être « le bronze-cul de l’Europe », comme dit joliment un Cadenétien, la Provence avait ses traditions, ses modes et ses travaux. La culture de l’amandier, celle qui faisait que l’on cassait les amandes avec les galets de la Durance, s’est évanouie. La vannerie, activité centrale au début du xxe siècle, a quasiment disparu. Et l’agriculture est en déclin, avec la baisse des surfaces agricoles. Parallèlement, la flambée des prix de l’immobilier et la proximité du TGV modifient la sociologie des habitants. Les chiffres sont précis, les analyses implacables, et les paroles recueil­lies par Le Goff les incarnent ­fortement. »

 

Interview de Jean-Pierre Le Goff sur Marianne.

La fin du village. Une histoire française, de Jean-Pierre Le Goff, Gallimard, 577 p., 26 €.