Divers, Veille sociétale

« Qui veut troquer un seul aujourd’hui contre deux hier ? » (Pierre-Yves Morvan)

01 Oct 2014

Sous ce titre, Pierre-Yves Morvan, « ingénieur, écolo-sensible, mais pas écolo-rêveur », publie un texte sarcastique et optimiste contre les verts romantiques et les « diseurs de malaventure ».

« Pour nourrir, habiller, loger sept milliards d’êtres, il faut maintenant plus que jamais, de nouvelles semences, des engrais, des pesticides, des tracteurs, et donc des mines, des usines, des centrales électriques, et donc des universités, des livres, des imprimeries, des laboratoires de recherche, et donc des villes, des routes, des avions, des pétroliers… »

« Les diseurs de malaventure ne voient que la poutre dans l’œil du changement – c’était mieux avant… Ils vivent détachés de la réalité, hors-sol, nourris de préjugés, aveugles aux immenses avantages et aux secours de notre nouveau mode de vie (…)

Nous avons troqué les famines du passé contre quelques résidus de pesticides, avons-nous perdu au change ?

La charrue bucolique et les bœufs contre des tracteurs ; le travail des enfants aux champs ou à la mine contre l’école, avons-nous perdu au change ? (…)

Qui accepterait de troquer un seul aujourd’hui, même imparfait, contre deux hier ? »

 

PY Morvan met également en ligne quelques pages de son livre Ecologie, environnement… mythes et réalités, disponible sur liseuse.

Les lecteurs de ForumPhyto seront particulièrement intéressés par :
« Les pesticides sont-ils dangereux ? »
« Agriculture bio : les pesticides bio… sont des pesticides »

 

Nous avions déjà mentionné les écrits de Pierre-Yves Morvan en 2012. Voir ici sur ForumPhyto.