A la Une, Europe et international, International

Au Paraguay : menaces de mort contre utilisateurs d’OGM et de pesticides

16 Jan 2015

Un groupe se déclarant « Armée Populaire du Paraguay (EPP) » menace de mort les producteurs de soja et de maïs, Voir ici (en español)

Extrait de leur communiqué public : « Attention, attention, l’EPP interdit la culture du soja, du maïs et d’autres produits nécessitant l’utilisation de pesticides nocifs pour la santé humaine. Quiconque sera pris à cultiver du soja transgénique ou du maïs sera abattu. »
De telles menaces doivent être replacées dans leur contexte : violences fréquentes dans le pays, affrontement ancien entre paysans sans terre et communautés indigènes d’une part et « colons » d’autre part. D’une certaine façon, on doit même les considérer, malgré leur violence, comme anecdotiques.
Mais il est clair qu’une telle information rentre en résonance avec l’actualité récente. On peut se poser la question : La religion écologiste, spécialement anti-pesticides, peut-elle avoir elle aussi ses extrémistes prêts à tuer ?

Remarque de Guy Waksman qui mentionne cette information dans sa gazette :
« Menacer de mort des agriculteurs qui utilisent des produits phytosanitaires ou cultivent des OGM, c’est incroyable. La situation de beaucoup de ruraux dans certaines régions du Paraguay n’est pas enviable d’après ce que je crois savoir. Ceci n’explique pas cela… Il y a (et il y aura toujours) des malades mentaux !

Et quelle actualité ! L’obscurantisme se porte bien ces jours-ci ! En France, et au Paraguay !
Question : les guérilleros sont-ils des lecteurs des publications de Séralini (référence à la toxicité des produits) ? »