A la Une, Bio agresseurs émergents, Bonnes pratiques

Au Royaume-Uni , Noël menacé par des chenilles

21 Dec 2016

Les choux de Bruxelles sont un mets traditionnel festif lié à la période de Noël au Royaume-Uni. Mais beaucoup de britanniques devront s’en passer : des chenilles de teigne des crucifères (Plutella xylostella) ont envahi les champs de façon particulièrement spectaculaire cet automne.

Dans « Mauvaise nouvelle pour les agriculteurs, bonne nouvelle pour les enfants[1] : la faible récolte de choux de Bruxelles menace Noël » (in English), The Telegraph, quotidien grand public explique les difficultés des producteurs.

Cette année, cette chenille est arrivée en très grand nombre : « des centaines de fois plus que jamais auparavant ». La production précoce n’a pas été particulièrement atteinte. Mais de nombreux producteurs ont dû détruire les plantations prévues pour une récolte vers Noël.

Les chercheurs de Rothamstead font des essais et « travaillent à trouver une solution au problème ». Dr Steve Foster ajoute : « si vous n’avez rien de disponible [pour lutter contre les teignes], que pouvez-vous faire à part vous asseoir et prier, parce qu’elles s’apprêtent à détruire votre récolte ? »

Cependant un porte-parole du ministère de l’environnement, de l’alimentation et des affaires rurales déclare : « Certes, le nombre de teignes des crucifères observé cet été a été plus élevé qu’habituellement. Mais nous ne prévoyons pas d’impact majeur sur la disponibilité en choux de Bruxelles britanniques ce Noël »

Les enfants britanniques n’échapperont donc pas aux choux de Bruxelles !

[1] Ce n’est une bonne nouvelle pour les enfants que parce que les parents anglais n’ont pas la bonne recette sans doute… 😉

1612ChouxDeBruxelles