A la Une, Bio agresseurs émergents, Bonnes pratiques

La « Chenille légionnaire » à l’assaut

28 Apr 2017

Selon La Tribune (Afrique), la chenille légionnaire, Spodoptera frugiperda, jusqu’ici présente en Afrique Australe, est largement remontée au nord et attaque maintenant l’Afrique de l’Est.
Lire « Agriculture : les céréales africaines prises en otage par la chenille légionnaire »

Cette chenille provoque d’importants dégâts sur plus de 100 plantes. En Afrique, elle se régale de maïs, sorgho et cotonnier.
Selon Wikipedia, « Les œufs du genre spodoptera sont particuliers car groupés et recouverts d’écailles, ce qui rend difficile le traitement à ce stade. De même il existe peu d’auxiliaires à ce stade du développement de l’insecte, car le parasitisme par ponte est lui aussi compliqué. »

Absente pour l’instant du bassin méditerranéen et de l’Europe, elle est classée comme organisme de quarantaine pour l’Europe par l’OEPP[1].
Bref, un ennemi des cultures dont les agriculteurs européens aimeraient bien se passer…

Pour aller plus loin :
« Une armée de chenilles légionnaires attaquent l’agriculture africaine… et bientôt méditerranéenne ? »

1704ChenilleLegionnaireSpodopteraFrugiperda

[1] organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes