ONG, "Sonneurs d'alerte", etc., Veille sociétale

Tomates : propres ! (ökotest, Allemagne)

19 Aug 2011

Sous ce titre (auf deutsch), Ökotest, association et revue ecologiste et consumériste allemande, publie un long article basé sur les résultats d’analyses de 48 échantillons de tomates, bios et conventionnelles.

Si vous n’êtes pas germanophones, pensez à utiliser Google traduction pour parcourir l’ensemble de l’article.

550 résidus ont été recherchés. Pratiquement aucun n’a été détecté.
Seules nuances émises par Ökotest :

– Un lot de tomates conventionnelles contenait de l’Ethéphon, agent de maturation autorisé. Mais cela ne mettait pas la sécurité du produit en cause.

– Des traces de spinosad ont été retrouvées dans des tomates bios, ce qui est conforme au règlement bio de l’Union Européenne. Mais certains groupes bios allemands sont opposés à son utilisation. D’où l’existence d’une controverse.

 

Ökotest, dans ce long article, explique également les conditions de production en serre, les différentes variétés de tomates, etc. de façon assez équilibrée.

Dans son numéro du 2 août 2011, le Frankfurter Rundschau, journal grand public, a rendu compte de cette enquête d’Ökotest