Bonnes pratiques, Protection intégrée

De petits hyménoptères pour lutter contre les mouches de rivage

22 Aug 2011

Sous le titre « des guêpes britanniques protègent laitues et cèleris des ravageurs » (in English), UK Plant Science, revue britannique scientifique d’agronomie, évoque les progrès dans la lutte contre les « mouches de rivage » (mouches de la famille des Ephydridae), susceptibles de pulluler à proximité des rivages, en serre et en tous lieux en présence d’eau avec algues.

Les acheteurs peuvent rejeter les produits sur lesquels il y a des insectes à différents stades. Tuer des mouches de rivages avec des insecticides synthétiques est possible, mais il y a une pression croissante des consommateurs et distributeurs pour refuser leur emploi.

Luke Tilley, Natural Environment Research Council (lié à l’université de York, UK), a montré que l’utilisation d’Aphaereta debilitata, une micro-guêpe britannique indigène, parasitant les oeufs de la mouche de rivage, pouvait considérablement diminuer les dégâts occasionnés.

Cette guêpe parasitoïde n’est pas encore disponible commercialement. Mais L Tilley suggère des mesures qui pourraient dés maintenant augmenter naturellement les populations de ces guêpes utiles. Et ainsi compléter la protection insecticide classique.