Bonnes pratiques, Protection intégrée

Vidéo « Protection biologique intégrée – tomates sous serres, comment réduire les pesticides ? » (Ministère de l’agriculture)

28 Jan 2013

Sous ce titre, dans le cadre de sa rubrique « cultiver autrement », le ministère de l’agriculture met en ligne le témoignage in situ de Pierre et Frédéric Diot, producteurs de tomates en serres.

Ils évoquent à titre d’exemple la protection des tomates contre les aleurodes (mouches blanches)  par des auxiliaires biologiques.

Ce témoignage date d’avant la saison 2012, pendant laquelle les aleurodes ont été particulièrement agressives et nombreuses. Même si elle était utile, la protection biologique s’est révélée cette fois-ci insuffisante. Dans les autres Etats Membres, les producteurs sont autorisés à utiliser alors, en dernier recours, des solutions de synthèse compatibles avec les auxiliaires. Or, en France, ces solutions ne sont pas autorisées. Ceci pose un porblème majeur de distorsion de concurrence, non justifiée techniquement, agronomiquement ou en matière de santé ou d’environnement, et en contradiction avec la volonté d’harmonisation affichée par le règlement européen 1007/2009.

Nous avions déjà évoqué une autre série de vidéos publiées dans le cadre d’Ecophyto sur le site du ministère.