Europe et international, Union Européenne

Le rapport de QS et DFHV sur les résidus de pesticides dans les fruits et légumes (in English)

12 Feb 2013

QS (Qualität und Sicherheit GmbH), système de certification piloté par la filière agro-alimentaire allemande, surveille régulièrement les niveaux de résidus dans les fruits et légumes depuis plusieurs années. En collaboration avec le DFHV (organisation allemande du commerce de fruits), QS vient de publier son rapport (pdf1.5MO) (in English) portant sur les analyses effectuées de 2006 à 2012.

L’initiative QS était destinée en Allemagne à répondre aux préoccupations exprimées par des ONG qui ont comparé les chaînes de la grande distribution entre elles sur des bases émotionnelles et non validées scientifiquement (effet dit cocktail, etc.). En publiant un tel rapport, QS montre que la filière fruits et légumes sait faire preuve de transparence. QS montre aussi le bon niveau de sécurité des fruits et légumes.

 

77 000 lots ont été analysés en 7 ans, plus de 16 000 en 2012. Malgré le nombre croissant d’analyses, le taux de non-conformités a décru passant de 2.9% en 2006 à 1.3% en 2012 (0.9% pour les produits d’origine européenne et 2.8% pour les produits en provenance des pays tiers).
Cette tendance à la baisse confirme celle observée par le BVL (agence allemande de sécurité des aliments) qui observe des données comparables.

Le rapport rentre plus dans le détail sur quelques produits : roquette, prunes, bananes, carottes…
Un des articles est consacré à la sécurité des aliments en matière microbiologique : mésures préventives et programme d’analyse dans le cadre du système de qualité QS.

La mise en page et les graphiques rendent le rapport abordable au moins en partie même à des francophones stricts.