En France, Réglementation

L’épandage aérien autorisé pour un an sur les bananeraies en Guadeloupe

30 Apr 2013

Epandage aérien en Martinique Après diverses péripéties et un débat approfondi, Marcelle Pierrot, préfète de la Guadeloupe, a signé l’arrêté prévoyant la reprise de l’épandage aérien de produits phytosanitaires.

Voir l’article de France Antilles.

Sa décision « prend en compte à la fois les impératifs de santé publique et de préservation de l’environnement, mais aussi les réalités économiques ». L’épandage sera strictement contrôlé : GPS embarqués, restrictions sur les produits employés, suivi par l’ARS (Agence Régionale de Santé).

La banane génère 1 580 emplois salariés et le même nombre d’emplois induits. La banane génère environ 100 millions d’euros injectés dans l’économie de la Guadeloupe.