A la Une, Adhérents, En parler

« Fier d’être agriculteur » (CulturAgriculture)

25 Mar 2015

Ce long article de CulturAgriculture (en français, in English, en español) part de trois récents articles ayant abondamment circulé sur les réseaux sociaux en février 2015. Il mérite le détour.

Il en résulte que l’image de l’agriculture et des agriculteurs dans la société comprend des éléments contradictoires : « Nous voilà bien ! L’agriculteur  est en fait un utile pauvre vertueux sympathique courageux pollueur, dangereux et assisté. Le portrait avance, mais il devient grimaçant. »

D’où vient cette image ? : « Peut-être (…) de la pression démesurée et injustifiée qui pèse sur lui, combinaison hasardeuse et insidieuse de :
une forme approximative d’écologisme diffus dans la population, souvent inculte sur l’agriculture et aveuglée dès qu’on lui parle d’environnement,
la peur irraisonnée de l’empoisonnement, fortement appuyée par les lobbies écologistes et largement relayée par les médias et les pouvoirs publics, alors que le risque n’a jamais été aussi bas depuis que le monde est monde,
une certaine maladresse des organismes agricoles (…)
un populisme évident de la classe politique (…)
de l’impuissance des organismes scientifiques et techniques agricoles, souvent bloqués, soit par l’orientation « politiquement correcte » de leur travaux, soit par des budgets excessivement réduits, ou encore soupçonnés de partialité pour avoir dû chercher des financements auprès des entreprises privées, afin de pouvoir maintenir leur activité et les emplois qui en dépendent. »

Conclusion de C Bouchet :
« L’image sympathique, artisanale et fruste [du paysan] participe à l’opinion généralement positive. Mais (…) il devrait être mis davantage l’accent sur les nombreux aspects de grande modernité et de nouvelles technologies dont l’agriculture peut se targuer. (…) Les agriculteurs doivent apprendre à faire connaître leur métier à des consommateurs qui n’en ont aucune idée, simplement, en montrant et en expliquant la réalité, avec l’appui des organismes officiels et scientifiques.(…)  L’agriculture dans son ensemble a tout à y gagner, encore faut-il trouver le bon moyen de le faire.
Soyons fiers d’être agriculteurs. Soyons fiers du travail difficile que nous réalisons tous les jours pour que la population puisse avoir à sa disposition une nourriture abondante, diversifiée et saine. »

Nous ne pouvons qu’approuver, y compris sur la question phytosanitaire, objet de toutes les polémiques… : s’ouvrir, assumer ce que nous sommes, ce que nous faisons pour protéger les plantes.

1503AgricultureDePrecision