A la Une, ONG, "Sonneurs d'alerte", etc., Veille sociétale

Générations Futures et les poussières

03 Mar 2016

Générations Futures (GF) a publié le 6° épisode de son feuilleton « Exppert 6 », révélant « un bain de poussières aux pesticides », spécialement perturbateurs endocriniens « potentiels ». Les chiffres annoncés sont clairement destinés à alimenter la peur.

Pendant 2 jours, les médias ont repris en boucle l’annonce de GF, la plupart du temps sans recul. Par exemple Le Monde, Médiapart, France 5,

Certains médias (par exemple Le Figaro) mentionne tout de même que « Générations futures reconnaît que son « enquête n’a pas la valeur d’une étude scientifique » »

Cependant le Collectif Sauvons les Fruits et Légumes a publié « Pesticides et poussières dans les maisons : Marketing de la peur, 6e édition ! » un communiqué de presse dénonçant « la tempête dans un verre d’eau » : « Générations Futures ne trouve que des « nanogrammes de gramme » de pesticides et roule au final les consommateurs dans la poussière ! » Le CSLFLF fait une brève analyse et ironise sur l’inhalation ou l’ingestion d’un kilo de poussière… et conclut « Bref, Générations Futures aime les coups de com’. Mener des études sérieuses sur des échantillons représentatifs et sur des substances inquiétantes et réellement présentes serait autrement plus utile pour la communauté scientifique et pour la santé de nos concitoyens. »

Plusieurs médias ont repris les arguments du CSLFLF de façon minimaliste dans leurs articles. Par exemple L’Humanité, La Nouvelle République, Terre-net.