A la Une, ONG, "Sonneurs d'alerte", etc., Veille sociétale

Pan sur le bec…

03 Mar 2016

Dans une version précédente de l’article « Générations Futures et les poussières« , nous moquions une erreur d’attention dans un calcul de Générations Futures.
A TORT.

Les calculs de Générations Futures convertissant 100 000 ng par g en 100 mg par kg sont exacts, et nous avons fait erreur.
Errare humanum est.
Nous prions nos lecteurs de nous en excuser.

Il n’empêche que l’article de Générations Futures est injustement alarmiste.
L’accumulation de chiffres ultra-précis donne l’illusion d’un contenu « scientifique » qui n’est absolument pas justifié. Et qui n’est d’ailleurs même pas revendiqué par Générations Futures.

De plus, les principaux  arguments donnés par le Collectif Sauvons les Fruits et Légumes de France restent réels. La présence dans des poussières n’a aucune signification pour plusieurs raisons :
– Les taux sont très faibles malgré la présentation qui en est faite
– Personne n’a jamais inhalé ou ingéré un kg de poussières…

NB : Le titre de cet article (« Pan sur le bec ») fait référence au titre que donne le Canard Enchainé à ses propres autocritiques.