A la Une, Bio agresseurs émergents, Bonnes pratiques

Drosophila suzukii et interdiction du diméthoate : un été (presque) sans cerises

26 Jul 2016

Dans « Rhône: les cerisiers victimes de la Drosophila Suzukii », France 3 Rhône-Alpes fait le point sur les conséquences de l’interdiction du diméthoate par le gouvernement français. Les orages de la fin du mois de juin ont été propices à la prolifération de l’insecte. Les produits de protection alternatifs sont moins efficaces.

La production est en baisse. « Le recul pourrait être particulièrement marqué en Rhône-Alpes mais aussi en Provence-Alpes-Côte-d’Azur et en Midi-Pyrénées ». Pour certains producteurs, la perte peut atteindre 70%. La fin de saison est particulièrement touchée. Il est trop tôt pour chiffrer exactement les dégâts, mais on sait déjà qu’ils sont importants
Paradoxe auquel s’attendaient les producteurs : il a fallu multiplier le nombre de traitements avec un résultat moindre. De plus, la prolifération de Drosophila suzukii cette année accroit la menace sur les années suivantes.

Le bilan de la décision du gouvernement est on ne peut plus clair : des cerises moins bien protégées, le niveau de production et revenu des producteurs en berne, l’environnement menacé, et aucune amélioration du niveau de sécurité des consommateurs.
Comme l’écrit Seppi sur son blog : « Mais l’essentiel n’était-il pas, pour le Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt et porte-parole du Gouvernement Stéphane Le Foll de répondre à l’hystérie anti-pesticides – à laquelle il contribue du reste de bon cœur ? »

1607France3DrosophilaDimethoate