A la Une, Divers, Veille sociétale

Protection sanitaire des fruits et légumes et présidentielles

20 Apr 2017

Logo CSLFLF Le Collectif Sauvons les Fruits et Légumes de France (CSLFLF) publie ses « propositions » pour les élections présidentielles, essentiellement orientées sur la question des usages orphelins.

Le CSLFLF constate que les candidats se contentent de propositions « médiatiquement correctes », vues « uniquement sous l’angle des modes et des tendances du moment (bio/non-bio/local, etc.) ».

« La protection des cultures est une nécessité quel que soit le marché ou le mode de production (bio ou conventionnel) ».

Or les règles européennes concernant la protection phytosanitaire, basées sur le danger et non pas le risque, entraînent des impasses dramatiques pour les producteurs. « A cela s’ajoute une lourde propension de la France à imposer une réglementation nationale plus restrictive. »

Le CSLFLF propose aux candidats :
– La prise en compte de la spécificité des fruits et légumes en matière de protection phytosanitaire
– L’Application systématique de la procédure de reconnaissance mutuelle
– Pour chaque projet de suppression de substances phytosanitaires : une étude d’impact complète
– Une réglementation plus équilibrée basée sur une analyse scientifique des bénéfices et des risques
– L’augmentation des moyens de recherche de produits de protection des plantes et des techniques alternatives
– Revenir sur le mécanisme des CEPP

Ces propositions sont plus détaillées et argumentées sur le site du CSLFLF