Les Infos anciennes archives

LesInfos 0902

17 Jun 2011

Les Infos 0902 26 janvier 2009

Réglementation Européenne

Les projets de directive « utilisation durable des pesticides » et de règlement « mise sur le marché des produits de protection des plantes » (Texte intégral de la directive et du règlement in english) ont été adoptés en séance plénière du Parlement Européen. Leur adoption formelle  par l’UE est donc pratiquement acquise. La publication officielle devrait intervenir d’ici fin 2009.

La Commission Européenne a publié un « Questions et réponses » sur les produits de protection des plantes (in english) et un communiqué de presse (en français). Le communiqué de presse du parlement est plus détaillé. Terre-Net publie un article explicatif.

 

 

Réglementation Européenne : les réactions au vote au Parlement européen

Nous avons déjà évoqué dans un précédent « les Infos », la position du Copa-Cogeca (in english, en français) avant le vote. Voir également l’analyse détaillée par le Copa-Cogeca (in english) des textes adoptés.

Agriculture & Environnement note que « le paquet phyto est « salué » à Paris par Jean-Michel Lemétayer (FNSEA), mais « accueilli avec un sentiment mitigé » à Bruxelles par le Copa présidé par le même M. Lemétayer ». Cependant A&E souligne que cela « n’empêche pas Jean-Michel Lemétayer d’indiquer – dans une note à diffusion restreinte – vouloir rester très vigilant sur les critères d’exclusion. »

L’UIPP, dans un communiqué de presse, apporte quelques compléments rapides d’information.

Agri-Salon rapporte la position du MDRGF, qui se félicite des critères d’exclusion et regrette la reconnaissance mutuelle…

« Les Verts » « saluent l’adoption d’une des législations les plus restrictives au monde. »

Pesticide Information met en ligne de nombreux articles de presse rendant compte du vote du Parlement Européen : Reuters, Parliament Magazine, Daily Telegraph, Ouest France,… Les articles soit reprennent la thèse d’Hiltrud Breyer (voir le paragraphe 22 pesticides dangereux retirés ?, plus bas), soit accentuent sur des effets économiques probables (hausse des prix, difficultés pour la production…)

Sur Science Insider (in english), des agronomes craignent le développement de résistances. John Lucas du Rothamsted Research Institute déclare : « Nous serions les premiers à ne pas encourager la seule approche chimique pour le contrôle des maladies. Le scénario idéal pour un agriculteur est de cultiver une plante auto-résistante contre toutes les maladies et les ennemis auxquels elle doit faire face. Le problème est que ce n’est pas faisable actuellement. Les politiciens surestiment la capacité de la filière et de la recherche à trouver rapidement des alternatives et des substituts aux substances interdites. »

IPMnet News, une newsletter universitaire US (Oregon State University)s, dans une analyse du vote du Parlement Européen (in english), relève que « l’on va maintenant entrer dans le processus d’application réelle de cette réglementation qui sera long et lourd de contentieux. C’est à ce stade que la bataille entre l’approche basée sur le danger intrinsèque et celle basée sur l’analyse bénéfices/risques promet d’émerger dans le bruit et la fureur. »

 

 

 

 

22 pesticides dangereux retirés ?

Suite à l’adoption par le Parlement Européen des deux textes sur les Phytosanitaires, de nombreux organes de presse ont annoncé que 22 pesticides dangereux vont être interdits par l’UE. En fait, cette liste n’a rien d’officiel. Elle fait suite à des déclarations de la député verte Hiltrud Breyer. Alerte Environnement, dans un article détaillé, souligne qu’H Breyer, par ce biais essaie « d’obtenir par voie médiatique ce qu’elle n’a pas pu obtenir par voie législative ». Il importera effectivement de ne pas laisser les distributeurs imposer, sur cette base, « des cahiers des charges drastiques, déconnectés de la réalité du terrain ». Et Alerte Environnement de conclure : « Le cirque ne fait que commencer »

 

 

 

 

La protection phytosanitaire au SIVAL

La question phytosanitaire était très présente au SIVAL, salon professionnel Fruits et Légumes, du 14 au 16 janvier 2009. A noter en particulier

La conférence SDQPV / CTIFL ( Quelles solutions pour les usages orphelins ?) incluant :

–          Contexte réglementaire et solutions proposées, par G Wuster, SDQPV

–          Présentation du dispositif sur les usages orphelins, par JC Malet, SDQPV

–          Le cas du désherbage des cultures légumières, par C Janvier et F Villeneuve (CTIFL)

–          La protection contre les mouches, un enjeu majeur, par C Janvier et F Villeneuve (CTIFL)

Cette conférence très concrète montre clairement d’un côté les efforts réels du CTIFL et des Pouvoirs Publics (SDQPV) pour résoudre la question des usages orphelins, et d’un autre côté l’immensité de la tâche, et le contexte global (Grenelle, Ecophyto…) qui génère de nouvelles difficultés. Au total, la question des usages orphelins restera une question essentielle dans les années à venir.

Dans une conférence spécifique, Guy Paillotin, INRA et président du Comité Opérationnel du plan Ecophyto 2018 a rappelé les principaux points du plan Ecophyto2018 suite au Grenelle de l’environnement : Donner des indicateurs et des moyens concrets pour « réduire l’usage des produits phytosanitaires de 50% en 10 ans, si possible ».

La conférence de Forumphyto était, quant à elle, centrée sur la réglementation européenne et ses implications pour la production. La mobilisation de la filière sur la question phytosanitaire restera nécessaire dans les queslques années qui viennent.

 

Rencontres Expéditeurs et Acheteurs de Fruits et légumes (ScoopEven)
Les 2 et 3 avril 2009, ces rencontres consacrent une part importante de leur programme à la question phytosanitaire : verger témoin, résidus…. Consultez le programme et inscrivez-vous.

 

Surveillance accrue des pesticides en Europe (Agriculture et Environnement)

Sous ce titre, A&E regrette, dans son numéro de Janvier 2009, que « la profession agricole n’ait pas saisi l’occasion pour communiquer sur les bonnes nouvelles contenues dans le rapport de la DG Sanco » sur les résidus de pesticides dans l’alimentation. Il y reprend ce que la DG Sanco souligne elle-même dans son rapport (Page d’accès aux rapports de la DG Sanco, dont rapport 2006 in english)  : les techniques d’analyses s’améliorent et le nombre de molécules recherchées s’accroît. « On est donc très loin des « risques aigus pour la santé publique » donc fait état avec beaucoup de légèreté le MDRGF (Ce dont nous rendions compte dans ForumPhytosFlashInfos du 17 octobre 2008)

 

L’AFIS : diaporama de presentation

Michel Naud, président de l’AFIS (Association Française d’Information Scientifique), a élaboré un diaporama de présentation de l’histoire et du rôle de son association. L’AFIS est une association de scientifiques contre les pseudo-sciences et pour la promotion et la défense de l’esprit scientifique. Nous ne pouvons que vous encourager à visiter leur site.

 

Alimentation, nutrition et cancer : idées fausses et stéréotypes (AFIS/PNNS)

Le four à micro-ondes, les additifs, les édulcorants, les résidus de pesticides dans les fruits et légumes… sont parmi les idées reçues passées en revue dans cet article de l’AFIS qui extrait quelques éléments d’un rapport du Plan National Nutrition Santé. L’AFIS y rappelle l’aphorisme toujours valide de Paracelse, médecin du 15° siècle :  « Rien n’est poison, tout est poison : seule la dose fait le poison ».

 

Sourire et s’instruire : Pomme de terre et mildiou (Radio Suisse Romande)

J-O Pain, dans 2 de ses émissions scientifiques, parle de façon vivante, brève mais sérieuse, de la Pomme de terre et du mildiou, en s’appuyant sur une interview de J-E Chauvin, unité amélioration des plantes de l’INRA.
Liens vers l’émission du 20 janvier, vers l’émission du 21 janvier (3mn chacune, nécessite RealPlayer)

Au feu ! (Alerte-environnement)

Vous pensiez faire preuve d’écologisme en vous chauffant et en cuisinant au feu de bois ? Lisez « Au feu ! », article publié par Alerte-Environnement. La tradition n’est pas toujours l’alliée de l’environnement…