Les Infos anciennes archives

LesInfos 1014

17 Jun 2011

Les Infos 10-14 du 24 août 2010

 

Réglementation phyto européenne : le pire a-t-il été évité ? (Fresh Produce Journal)
Les producteurs britanniques avaient exprimé les plus vives critiques lors des débats qui avaient précédé l’adoption de la réglementation européenne sur la protection phytosanitaire. Dans cet article (in English), le FPJ évalue les conséquences probables de sa mise en œuvre concrète.  Selon P Chambers de la NFU, 15 à 20% des produits pourraient encore être perdus, « ce qui demeure une préoccupation majeure pour les producteurs de certaines cultures, en particulier racines et cultures spéciales qui ont à combattre les caprices de la météo et des maladies ». En fait, la filière espère une application pragmatique de la réglementation, en particulier sur la question des perturbateurs endocriniens pour lesquels les critères ne sont pas encore complètement fixés.
D’autre part, « les producteurs, au travers de l’opération « Voluntary Initiative », font déjà tout leur possible pour réduire l’usage des produits chimiques quand c’est possible. Mais étant donné que des activistes vociférants comme Georgina Downs continuent à mener campagne contre tout usage des pesticides, la bataille d’image (relation publique) ne va tout simplement pas s’arrêter. »

Utilisateurs de phytos : protégez vos mains !
Adivalor, APCA (Chambres d’agriculture), Coop de France, Farre (Agriculture raisonnée), FNA (négoce agricole), In Vivo (Coopératives d’approvisionnement), Jeunes Agriculteurs et UIPP (firmes phytosanitaires) lancent une campagne de sensibilisation à la protection des utilisateurs de produits phytosanitaires. Elle sera centrée sur « la nécessité de protéger leurs mains, premier vecteur de contamination pour eux et leurs proches.(…) L’utilisation seule des équipements de protection n’est pas suffisante et doit être accompagnée d’une bonne information, de mesures d’hygiène (lavage des mains) et d’une bonne organisation du travail ».
Voir communiqué de presse. Voir article d’AgriSalon.

Questions de parlementaires
Quelques questions de parlementaires et les réponses des ministères de l’agriculture ou de l’environnement.
Ecophyto et réduction de l’usage des pesticides de 30% : R Durand à l’Assemblée Nationale
Ecophyto et faisabilité d’une réduction de 30% des pesticides : B Perrut à l’Assemblée Nationale
Indicateur d’impact dans Ecophyto ? : E Ciotti à l’Assemblée Nationale
Réglementation phytosanitaire (Glyphosate et POEA) : ML Reynaud à l’Assemblée Nationale
Substances peu préoccupantes (homologation de l’huile de neem) : A Fauconnier au Sénat
Pertinence de l’interdiction de l’huile de neem : F Brottes à l’Assemblée Nationale
Solidarité concernant la sharka sur arbres fruitiers : P Morel-A-L’Huissier à l’Assemblée Nationale
Disparition de l’AFSSET (fusion AFSSA-AFSSET) : C Giudicelli au Sénat
Lutte contre le phylloxera de la vigne : W Görlach (en 2001) au Parlement Européen
Résidus de pesticides et sécurité des consommateurs : C Schaldemose au Parlement Européen
Gène de résistance antibiotique d’Amflora (OGM) : M Rivasi au Parlement Européen
Evaluation du fongicide initium (utilisé en Roumanie) : RL Niculescu au Parlement Européen
Qualité de l’eau en Bretagne (pesticides et nitrates) : N Kiil-Nielsen au Parlement Européen
Insecticides organo-phosphorés et hyperactivité : S Danellis au Parlement Européen
Résidus de pesticides et développement cérébral : C Schaldemose au Parlement Européen
Qualité de l’eau dans l’UE (pesticides dans l’eau) : E Antonescu au Parlement Européen
Présence de pesticides dans les milieux aquatiques : A Vantomme au Sénat
OGM et rapport sur les pesticides de OPECST : E Ciotti à l’Assemblée Nationale
Recherche et rapport sur les pesticides de OPECST : E Ciotti à l’Assemblée Nationale
Application du Certiphyto quand pulvérisation par entreprise : J Glavany à l’Assemblée Nationale
Tomates chinoises en Europe (étiquetage, contaminants, résidus…) : C Muscardini au Parlement Européen
Pesticides : Port des équipements de protection individuelle (EPI) : E Ciotti à l’Assemblée Nationale
Réduction de l’utilisation des pesticides (Cruiser,…) : A Vantomme au Sénat
Inquiétude des apiculteurs (Cruiser) : M Daunis au Sénat et F Brottes à l’Assemblée Nationale
Disparition des abeilles et pesticides toxiques : B Carayon à l’Assemblée Nationale
Disparition des abeilles (pesticides, frelon asiatique) : M Bonnot à l’Assemblée Nationale
Lutte contre les frelons asiatiques : F Deluga et JC Bouchet à l’Assemblée Nationale
Disparition des abeilles et biodiversité : P Morel-A-L’Huissier à l’Assemblée Nationale
Disparition des abeilles et pesticides (Gaucho et Régent) : A Fauconnier au Sénat
Disparition des abeilles : R Romeva i Rueda au Parlement Européen

« Le point sur les méthodes alternatives » (Revue en ligne du CTIFL)
« Le point sur les méthodes alternatives » est une revue en ligne du CTIFL (déjà signalée dans LesInfos1010), qui vient de publier deux nouvelles fiches pratiques : « La désinfection vapeur », et « le binage de précision ».
Les méthodes alternatives/complémentaires doivent être évaluées en tenant compte de leur coût et de leur efficacité, mais aussi des impacts négatifs qu’elles peuvent avoir sur l’environnement. Les fiches pratiques du CTIFL permettent de mener ce travail au cas par cas.

Guide de bonnes pratiques de désherbage en zones non agricoles (Ministère de l’Agriculture)
Ce guide
, édité par le SRPV Midi-Pyrénées en 2007, constitue indéniablement une référence : complet, opérationnel, très abordable, pédagogique et bien illustré.
Destinées principalement aux gestionnaires d’espaces non agricoles (mairies, DDE, SNCF…), de nombreuses informations seront utiles à tous les agriculteurs et même aux particuliers.

Exigences des supermarchés et développement de la protection intégrée (Endure)
Les exigences des supermarchés sont-elles un outil favorisant l’adoption sur le terrain de la protection intégrée que tout le monde souhaite ? Non, répond en substance Endure, réseau de recherche européen. Voir article (in English). Leur demande (zéro défaut, pas de prise en compte des conditions locales) est même souvent contradictoire avec l’adoption de la protection intégrée. L’article n’évoque pas la contradiction majeure de certaines demandes : une LMR non réglementaire ou une interdiction a priori d’utilisation de certains produits phytosanitaires peut mener à générer des résistances ou à avoir un comportement au total moins respectueux de l’environnement, voire à empêcher d’utiliser des auxiliaires biologiques qui permettent de réduire les risques…

Pour des plantes plus saines, plus fortes et donc plus productives (Bayer CS, Terre-Net)
La protection des plantes s’intéresse classiquement à la lutte contre les agressions biotiques (insectes, champignons, mauvaises herbes…) en attaquant les agresseurs. Sur cette vidéo de Terre-Net Média à l’occasion des Terrenales (voir LesInfos1009), P Caruhel, Bayer Crop Science, expose des pistes portant sur le renforcement des plantes : enracinement, mycorhizes, aide à la résistance aux stress abiotiques (hydrique, climatique…), stimulation des défenses de la plante.

Débat vidéo : « Steack cloné et frites OGM » (C dans l’air)
« Steack cloné et frites OGM »
est un débat vidéo centré dans sa première partie sur la question des OGM et leur avenir en ce qui concerne la protection des plantes. Les éléments fondamentaux de la controverse sont bien développés : Quelle agriculture ? Quelle recherche ? Quelles garanties de sécurité ?
Les protagonistes du débat : J de Kervasdoué, auteur de « Les prêcheurs de l’Apocalypse », LM Houdebine, ancien chercheur de l’INRA,  GE Séralini, CRIIGEN militant anti-OGM notoire, et P Légasse, journaliste gastronomique à Marianne.

Pour en finir avec les idées reçues (CTIFL)
Dans « Détail Fruits et Légumes » (revue en ligne), le CTIFL (Centre Technique Interprofessionnel Fruits et Légumes) donne quelques explications sur des idées reçues souvent entendues dans les magasins : « On pique les oranges avec des produits chimiques, Les melons mâles et femelles, On utilise de plus en plus d’engrais et de produits de traitement, On force la pousse des légumes dans les serres… ». Les explications du CTIFL, simples, concrètes et factuelles sont destinées à informer les responsables de magasin. Elles peuvent servir à tous

« L’écologisme en tant que religion »
Dans LesInfos1012, nous avons déjà évoqué cette question, abordée par P.H Rubin sous l’angle de l’identité.
Un lecteur nous signale cette conférence donnée par Michael Crichton en septembre 2003, (en français, also available in English with 2 others) qui montre en quoi un certain écologisme est un substitut au judéo-christianisme : jardin d’Eden, péché originel, rédemption et salut, etc. Face à cette dérive, il en appelle à appuyer l’écologie sur des bases scientifiques. M Crichton est l’auteur d’Etat d’urgence (R Laffont, 2006).

Pour sourire : les espèces protégées selon Malo Louarn
Dernière livraison du dessinateur Malo Louarn
pour le bulletin Environnement-Qualité du Cerafel Bretagne.